Le Sketchnoting : un outil formidable pour développer votre mémoire !

Cet article est un extrait de Passion d'Apprendre Magazine (vous pouvez le télécharger intégralement et gratuitement sur ce lien : https://passiondapprendre.com/Passion_d_Apprendre/m-Magazine-magazine )
A vos feutres, prêts ? Sketchnotez !
Qu’est-ce que le sketchnoting ?
Le sketchnoting est une technique de prise de notes mêlant des éléments visuels (des petits dessins, des pictos) et du texte, qui se pratique sur papier mais aussi sur tablette. 
A la base c’est une pratique individuelle mais les sketchnoteurs partagent souvent leurs réalisations. Dit comme ça, cela paraît simple, voire simpliste. Pourtant, l’intérêt du sketchnoting est qu’il apporte à notre cerveau une nourriture qu’il adore : les images !
Ce n’est pas le seul atout de cette pratique. Vous pensez être plutôt auditif ? Kinesthésique ? Visuel ?
Le sketchnoting convient à tous, car lorsqu’on sketchnote, on active différentes zones de notre cerveau : pour écouter attentivement le propos d’une conférence et filtrer les informations pour ne laisser que l’important, pour se mettre en mouvement pour sketchnoter et enfin pour créer des visuels en illustrant le propos.
Notez également que l’on sait aujourd’hui qu’on n’apprend jamais si bien que lorsqu’on y prend du plaisir…or, même sur un propos barbant, réaliser une sketchnote est très plaisant ! C’est toujours plus sympa de relire une sketchnote que des notes au kilomètre prises sur un vieux bloc notes !



Une expérience a prouvé que lorsque vous gribouillez simplement dans la marge de votre carnet de notes, votre taux de mémorisation augmente déjà de 29% ! Et on parle là du simple fait de crayonner pendant une conversation téléphonique ou une réunion par exemple ! Imaginez le pouvoir d’une planche structurée, esthétique que vous prenez plaisir à relire !
Comment s’y mettre ?
La plupart des sketchnoteurs débutants s’imaginent que la principale difficulté réside dans le fait de devoir dessiner…Or, ils ont arrêté de dessiner, au mieux, en CM2…
La vérité ? C’est un faux problème ! Car il n’est absolument pas nécessaire de savoir dessiner pour sketchnoter. Il vous suffit de faire quelques pictos simples mais signifiants (c’est important) pour que la méthode fonctionne !
A partir de formes simples (carré, rond, triangle, ligne et point) vous pouvez réaliser des pictos adaptés.
Commencez ainsi : en réalisant, dans la marge ou au cœur de vos notes classiques, des petits pictogrammes en rapport avec le propos.

Je vous donne deux exemples simples :
Un risque pour un projet en cours ? Dessinez une bombe ou l’aileron d’un requin.
Il est question d’idées que vous devez développer ? Dessinez une ampoule.
Vous voyez, ce n’est pas très compliqué !
J’ai hâte de voir vos premiers essais, n’hésitez pas à les partager sur mon groupe Facebook : « Sketchnotes Facile Groupe public » !
A vous de jouer !
REFERENCES:
Mon ouvrage Sketchnote Time

Image4
Image5
Béatrice LHUILLIER,
Spécialiste de la Pensée Visuelle, Auteure et Conférencière, Béatrice Lhuillier aime partager et diffuser les clés d'un apprentissage efficace et fun en utilisant le visuel. Elle est fondatrice de "Sketchnotes : Facile !" un site autour de la pratique du Sketchnoting et auteure de l'ouvrage "Sketchnote Time" aux Editions du Chêne.
“On dessine pour se trouver et on rencontre les autres.”
Louis Pons
Nouveau commentaire


Flux RSS des commentaires