Rapide ou efficace ? Pourquoi pas rapide et efficace !

Cet article est un extrait de Passion d'Apprendre Magazine (vous pouvez le télécharger intégralement et gratuitement sur ce lien : https://passiondapprendre.com/Passion_d_Apprendre/m-Magazine-magazine )
Interview de notre expert en radiologie interventionnelle.
La "lecture rapide" appelle souvent mes confrères à ce genre de réflexion : on doit perdre beaucoup non ?
-        Oui on perd en rêverie mais on gagne en concentration.
Ça doit donc être fatiguant alors ?
-        Pas plus que de jouer aux cartes …
Tu ne me dis pas tout, il y a un truc ?
-        Oui, il y a un truc mais il n'est pas magique. Il faut accepter de faire confiance à son cerveau plutôt que de vouloir le diriger. Tes yeux voient tout.
Dans nos professions médicales, la lecture, soit des publications scientifiques, soit des résultats d'examens, soit des imageries en coupes (scanner), est souvent altérée par des interruptions, des sollicitations extérieures, sources d'erreurs, de mauvaises interprétations.
 Le lecteur rapide devient un lecteur concentré, qu'il lise vite ou non ! 
Ce médecin entrainé à la lecture rapide, est-il un meilleur lecteur ?
-        Surement, mais dans tous les cas, il va faire en sorte d'être dans de bonnes dispositions cérébrales pour le faire et cela restera toujours un avantage.
photo vidal
Professeur d‘Université et Directeur de l'unité de recherche (UR 4264 – LiiE : Laboratoire d'Imagerie Interventionnelle et Expérimentale) à la faculté de médecine – Aix Marseille Université.
Médecin Praticien Hospitalier. Responsable de l'unité fonctionnelle de radiologie Interventionnelle  à l’hôpital Universitaire de la Timone.
“Realize that you are the only thing stopping you.”
 Richard Branson
Nouveau commentaire


Flux RSS des commentaires