9 astuces pour développer sa concentration au quotidien

Cet article est un extrait de Passion d'Apprendre Magazine (vous pouvez le télécharger intégralement et gratuitement sur ce lien : https://passiondapprendre.com/Passion_d_Apprendre/m-Magazine-magazine )
9 astuces pour développer sa concentration au quotidien
De nombreuses raisons sont liées au manque de concentration de nos enfants : l’usage des écrans sur une trop longue durée, des problèmes psychologiques, de l’angoisse, de l’hyperactivité, etc. Il existe des techniques et des outils pour développer la concentration au quotidien et par là-même, d’améliorer l’apprentissage de nos jeunes.
Je vous propose 9 ASTUCES pour développer LA CONCENTRATION de vos enfants issues de mon livre «LES HABITUDES DES ÉLÈVES QUI RÉUSSISSENT ».
 
Pour réussir à mieux se concentrer, il s’agit tout d’abord d’adopter une bonne hygiène de vie. Cela passe par : l’alimentation, un sommeil de qualité et la pratique d’une activité physique régulière.
 
1-  UNE BONNE ALIMENTATION
Nous savons que le bien-être de notre cerveau et de notre corps passe par une bonne alimentation.Cela passe par le fait d’éviter de manger trop de mauvais glucides (voire ne pas en manger du tout) et s’alimenter suffisamment et raisonnablement de tout pour que notre corps se sente en pleine forme.
Quelques aliments qui permettent une meilleure concentration :
·         Les abats riches en fer qui permet le transport de l’oxygène jusqu’au cerveau et favorise une bonne mémorisation et une bonne concentration.
 
·         Le chocolat noir est riche en théobromine et en théophylline qui stimulent le cerveau ; il est aussi un très bon antistress. Plus le chocolat est riche en cacao, meilleure sera la concentration.
 
·         Le thé vert et le guarana ont des effets bénéfiques sur la vigilance, la concentration et la mémoire. La guarana favorise la vivacité d’esprit, a des vertus antistress et antifatigue et stimule le système nerveux.
 
·         Le miel permet de combattre la fatigue et le stress. Il est source de minéraux, d’oligoéléments (magnésium, potassium, cuivre etc.), de vitamines (B et C) et donc, plein d’antioxydants. Il procure une sensation de bien-être propice à une bonne concentration.
 
2-  L’ACTIVITÉ PHYSIQUE RÉGULIÈRE
Le sport est connu pour aider à s’ouvrir au raisonnement et permet de libérer la dopamine, hormone qui nous permet de nous sentir bien. L’exercice physique optimise les performances et la santé mentale.


L’augmentation de l’afflux sanguin qui se produit pendant l’activité physique atteint aussi le cerveau.Grâce à cela, l’oxygène est transporté correctement et les cellules cérébrales s’activent,ce qui donne lieu à une plus grande concentration mentale et au développement de nouvelles cellules qui améliorent la mémoire et l’apprentissage.
3-  RESPECT DE SON SOMMEIL
Il est préconisé de dormir 9 à 12h pour les enfants de 6 à 12 ans et entre 8 à 10h pour les adolescents de 13 à 18 ans et 7 à 9h pour un adulte.  « Le sommeil est essentiel à la régulation de l’humeur. Le manque de sommeil provoque de l’agressivité, de l’agitation, des malaises physiques, une baisse de la vigilance ».  Il est donc important de faire attention à respecter un bon rythme de sommeil avec certaines règles de base pour pouvoir dormir au moins 8 heures :
 
-          Le moment pour s’endormir est différent pour chaque jeune selon son rythme biologique, son état de forme et ses obligations sociales, scolaires et familiales. Pour rester en forme, il est important de garder les mêmes heures de coucher et de lever pendant la semaine.
 
-          Le manque de sommeil ne se rattrape pas en dormant plus le weekend : « Deux heures de décalage entre l’heure de lever de la semaine et celle du week-end est le maximum de ce que peut absorber l’horloge biologique sans conséquences négatives ».
 
 
Apprendre à se concentrer passe également par le fait d’apprendre à se calmer, à retrouver une certaine sérénité. Il y a plusieurs moyens et outils pour y parvenir : la cohérence cardiaque, la méditation et l’ancrage en font partie.
  
4-  LA COHÉRENCE CARDIAQUE
 
La cohérence cardiaque est une pratique personnelle de la gestion du stress et des émotions par la respiration qui entraîne de nombreux bienfaits sur la santé physique, mentale et émotionnelle. 
Pratiquer la cohérence cardiaque présente de nombreux bénéfices, à court terme comme à long terme comme l’amélioration de la concentration et de la mémorisation. Je recommande de la pratiquer pendant 5 minutes avant tout apprentissage que ce soit en classe ou chez soi.
 
5-L’ANCRAGE ET LA MÉDITATION
 
La méditation (la pleine conscience ou «la  Mindfulness » par exemple) consiste à “s’arrêter et observer les yeux fermés ce qui se passe en soi, sa propre respiration, ses sensations corporelles, le flot incessant des pensées mais aussi, autour de soi, les sons, les odeurs… à se concentrer sur les sensations”.
Cela permet de se concentrer, d’aller au plus profond de soi pour retrouver son calme intérieur.
Lorsque vous savez méditer vous pouvez y associer de l’ancrage.
L’ancrage consiste à visualiser et à identifier en explorant son passé, un stimulus sensoriel qui nous connecte à des souvenirs liés au succès, au bonheur, à la sérénité, etc. (selon son choix et/ou son besoin). Une sorte d’interrupteur « on / off » qui apaise et déclenche immédiatement une énergie positive et une concentration maximum.
 
 
La concentration est encore plus stratégique durant les temps où le jeune doit travailler seul car il peut être plus facilement dérangé par les sources de distraction environnantes (téléphone, Internet, etc.) qu’à l’école. Choisir le lieu d’étude, favoriser l’écoute active, faire des pauses et apprendre efficacement et rapidement favoriseront un meilleur apprentissage.
 
6-  LES MEILLEURES CONDITIONS POUR ÉTUDIER
 Il est conseillé de toujours travailler dans le même cadre pouractiver des réflexes conditionnés : du coup, le cerveau se met directement en « mode travail » et la concentration est activée plus facilement.  Il est important de choisir un environnement neutre sans visuel extérieur pour éviter les stimuli trop importants favorisant le manque d’attention.
 
7-L’ÉCOUTE ACTIVE
 L’attention de l’enfant hyperactif n’est pas soutenue, mais sélective. Son écoute est passive la plupart du temps. Il est donc nécessaire de favoriser l’écoute active,         en :
·         S’assurant que l’enfant a bien votre intention ;
·         Ne donnant qu’une seule consigne claire, simple et courte, à la fois;
·         En demandant à l’enfant de répéter la consigne.
Pensez à répéter la consigne en cours de route et à encourager l’enfant à avancer s’il commence à s’impatienter.

8-FAIRE DES PAUSES
 Il est important de faire des pauses : ne pas rester trop longtemps sur un travailcar en général, l’attention n’excède pas 20 minutes. Alors, faire des pauses courtes (même 5 minutes) peut être bénéfique pour maintenir la concentration.
 
9-APPRENDRE LES ESSENTIELS
 Pour gagner du temps et réduire la fatigabilité, l’enfant a tout intérêt à n’apprendre que les informations essentielles du cours en le synthétisant. Pour cela, il est nécessaire de le comprendre et de le retranscrire avec ses mots (afin de se l’approprier et de mieux le retenir).
 
La mémorisation passive (lire, essayer de retenir) est inefficace.Il faut privilégier la mémorisation active. Le cerveau retient mieux si nous nous posons des questions pour apprendre. Pour créer des fiches de mémorisation active, il suffit de mettre les informations essentielles sous forme de questions (simples)/réponses (synthétiques). Ce qui importe est de pouvoir cacher la réponse pendant qu’on se pose la question.
 
CONCLUSION :
Se concentrer est possible et passe par le fait d’adopter de bonnes habitudes au quotidien.
 
photo valerie dauchez
Valérie Dauchez,
Experte en apprentissage, certifiée en Sciences Cognitives et en Développement Personnel (notamment la Mindfulness), Valérie Dauchez aide les jeunes de 12 à 20 ans à RÉVÈLER LEUR POTENTIEL et LEUR CONFIANCE EN SOI.  Elle propose du coaching individuel et personnalisé, des livres, et des ateliers.


« Les gens qui réussissent sont tout simplement ceux qui ont des habitudes de    succès. » Brian Tracy, auteur et conférencier en motivation.
Nouveau commentaire


Flux RSS des commentaires