Et si vous aviez besoin d’un routinologue ? « Rien ne va mal, et pourtant je me sens vide … »

Cet article est un extrait de Passion d'Apprendre Magazine (vous pouvez le télécharger intégralement et gratuitement sur ce lien : https://passiondapprendre.com/Passion_d_Apprendre/m-Magazine-magazine )
 Qu’est-ce donc que la routinologie ?
La routinologieest un concept inventé par ma sœur jumelle, Raphaëlle GIORDANO, auteure du best-seller « Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une » qui a interpellé plus de 3 millions de personnes dans quelques quarante pays !
C’est une forme de désenchantement, de morosité, de perte de sens qui s’installe et qui donne l’impression de « vivoter sa vie ».
Cette « routinite », beaucoup font « avec » faute de savoir vraiment comment changer.
Derrière ce vague à l’âme, se cache souvent des problématiques plus profondes qu’il n’y parait à premier abord : des questionnements identitaires, de sens ... Pas si facile de savoir vraiment qui l’on est et ce qu’on veut, aspirations souvent enfouies sous des couches épaisses de peur, et croyances erronées en tous genres. On se sent souvent bien seul dans ce cheminement, dans un épais brouillard. … En tant que coach-routinologue, j’interviens pour éclairer et jalonner ce parcours de repères, d’étapes concrètes, celles qui permettront de saisir la prochaine branche !
S’il fallait donner une analogie, je dirais que mon rôle ressemble un peu au Jiminy de Pinocchio : insuffler un état d’esprit nouveau, inspiré de la psychologie positive avec cet élan d’enthousiasme essentiel qui balaie les peurs et aide la personne à se reconnecter à elle-même et à son énergie vitale. Et c’est cela la routinologie : l’art de se réinventer.
 

 
Test : souffrez-vous de ces symptômes ?
 
- Ennui
- Morosité
- Sentiment de vide
- Impression d’inaccomplissement
- Insatisfaction
- Manque de sens
 
Si vous vous reconnaissez dans la majorité des points ci-dessus, alors vous souffrez probablement de « routinite ».
 
Le métier de routinologue existe-t-il vraiment ?
 
Claude, le personnage clé du roman de ma sœur, Raphaëlle Giordano, dit exercer le métier de routinologue. Il aide Camille à cheminer, à régler peu à peu ses difficultés et à sortir de son impasse existentielle. Mais en réalité, le métier en tant que tel n’existe pas, ni dans le livre, ni dans la réalité. Par contre, en accord avec ma sœur, cela m’a plu d’injecter dans ma pratique professionnelle l’état d’esprit de la routinologie imaginée dans le roman, c’est-à-dire une approche plus créative et expérientielle de l’accompagnement. Je suis très à cheval sur l’éthique et le professionnalisme de ma profession de coach et mon parcours de praticienne repose sur une longue expérience et un solide parcours de formation - certification de coaching, PNL, thérapie comportementaliste, gestion des personnalités complexes.

Qu’y a-t-il au cœur de la routinologie ?
Au cœur de la routinologie, il y a une profonde envie de changer ! Ne pas se contenter de vivoter son existence, reprendre les rênes de sa vie, comprendre enfin qu’on est seul responsable de son bonheur.
 

Qu’y a-t-il au cœur de la routinologie ?
Au cœur de la routinologie, il y a une profonde envie de changer ! Ne pas se contenter de vivoter son existence, reprendre les rênes de sa vie, comprendre enfin qu’on est seul responsable de son bonheur.
 
En quoi consiste concrètement la démarche de « routinologue » ?
 
Encore une fois, il n’existe pas en tant que tel de « routinologue ». Il existe des professionnels, coachs, accompagnants, inspirés par la démarche du livre, ont envie d’aborder le métier de l’accompagnement différemment, avec plus de créativité, d’expérientiels. De mon côté, grâce à des entretiens dirigés, des exercices et des mises en action systématiques, je vais peu à peu aider la personne à se reconnecter à son énergie vitale et à retrouver un influx positif, « l’envie d’avoir envie ».
On la perd, quand on se perd ! Et on se perd à force de répondre davantage aux injonctions extérieures qu’à celles qui viennent de nous.
Ce dysfonctionnement s’explique en partie par le fait que notre société encourage peu la créativité et le plaisir, qui sont de bons leviers du changement.
 
Car pas de changement sans motivation ! J’encourage mes clients à bannir les il faut de leur vie.il faut « être bon », il faut « être heureux », il faut réussir son couple, …
Toutes ces pressions anxiogènes et culpabilisantes finissent par occasionner des blocages. À un moment donné, quand la personne n’y arrive plus, elle s’arrête. Vide, épuisée, elle ne peut plus rien faire, ne sait plus quoi faire.
 
Mon travail de coach-routinologue consiste à l’aider à se reconnecter à ce qui la rend vivante, à revenir à la base même du plaisir, redécouvrir ce qui en procure, ce qu’il fait ressentir. Pour en prendre conscience, on peut notamment se poser les questions suivantes :
« Quand ai-je éprouvé de la satisfaction/joie/ri pour la dernière fois ? ».
« De quoi ai-je envie ? ».
« Qu’est-ce que je désire profondément ? ».
 
A la fin de chaque journée, noter les instants bonheur où des sensations positives ont été ressenties, permet d’identifier les actions à intensifier, le chemin à suivre.
La personne recommence à désirer, se sent soudain investie, portée par une énergie vitale qui éveille ses sens, stimule son esprit. La peur, l’ennui, la sensation de vide, se transforment en une effervescente appétence propice à la créativité et au changement. J’aborde ces thèmes dans plusieurs de mes ateliers, notamment « Devenir une femme rayonnante, sensuelle et attractive », « Légèreté et optimisme »…
Chacune de nos séances se termine en établissant les actions à réaliser pour la fois suivante. Le suivi permet de mesurer les progrès, et d’ajuster les stratégies de changement.
Dialogue, interactivité, flexibilité, et créativité en sont les piliers.
 
Routinologie, hypersensibilité, zébritude, atypisme
 
Les hypersensibles, zèbres, HP, personnalités atypiques ou complexes se montrent particulièrement réceptifs à l’état d’esprit de la routinologie. Ces personnes se caractérisent par une façon de penser et de ressentir différente, avec un besoin de STIMULATION surdéveloppé, souvent dû à leur surefficience intellectuelle et sensorielle. Ignorant leurs spécificités, elles peuvent développer le sentiment d’être inadaptées, de ne pas trouver leur place. Elles déploient alors des montagnes d’énergie pour « rentrer dans le moule » (en vain…) et arrivent en consultation « vidées » et découragées. En leur faisant prendre conscience des forces de leurs différences, et en apprenant à composer « avec elles » et non contre elles, leur plein potentiel peut enfin se révéler.
 
En tant que coach-routinologue, je recours à une certaine forme d’irrévérence, et n’hésite pas à faire un pied de nez à l’esprit « bon élève » et aux conditionnements préformatés !
 
Photo portrait stef
Stéphanie Giordano,
Coach-routinologue, je vous aide à faire jaillir la petite étincelle nécessaire pour construire la vie qui vous ressemble.
Auteure de six ouvrages de développement personnel, j’anime des ateliers thématiques tels que « Devenir une femme rayonnante, sensuelle et attractive ». Spécialisée dans l’accompagnement des personnalités complexes, et l’hypersensibilité, je fais notamment passer le MBTI©. Ma vision du changement ? Changer les paradigmes, adopter une pensée « out of the box », se reconnecter à l’énergie du plaisir.
"La créativité, c’est l’intelligence qui s’amuse ". Albert Einstein
Nouveau commentaire


Flux RSS des commentaires