5 pratiques pour développer sa concentration

Cet article est un extrait de Passion d'Apprendre Magazine (vous pouvez le télécharger intégralement et gratuitement sur ce lien : https://passiondapprendre.com/Passion_d_Apprendre/m-Magazine-magazine )
 L'Art de se concentrer ou lorsque l'univers de l'effort rencontre le monde du non-effort.
« Mais, concentrez-vous donc Monsieur Ayrault ! »
Cette phrase de mon professeur de mathématiques résonne encore dans ma tête comme ce « fichu » mantra lancé derrière mon épaule lorsque je n'arrivais pas à réaliser l'exercice demandé. Comme si cette phrase, à elle seule, avait possédé à l'époque quelque pouvoir magique pour me permettre de mieux me concentrer. Force est de constater, que ces quelques mots n'ont jamais permis à quiconque de développer sa concentration. 
Bien au contraire, plus mon professeur la répéter et plus celle-ci me stressait, produisant l'effet inverse.
Nous avons tous eu à un moment donné, lors de nos études, dans notre vie privée ou professionnelle, des périodes où notre mental était tellement agité et perturbé, qu'il nous était difficile de nous concentrer. Aujourd'hui, cela demeure peut-être encore votre réalité et reste un fardeau que vous aimeriez vous débarrasser. Telle une souris qui fait tourner inlassablement la roue de sa cage sans bouger d'un seul centimètre, nous nous retrouvons pris au piège de notre mental qui tourne en boucle et qui nous fait subir sa dictature sans nous offrir la possibilité de nous reposer et de mieux nous concentrer sur les choses importantes de notre vie.Normal... puisque ni à la maison, ni à l'école, nous n'avons appris à gérer cet empêcheur de tourner en rond. Nous avons appris beaucoup de choses pour vivre mais très peu sur la vie elle-même. Avez-vous observé que lorsque vous avez peu d'énergie et êtes fatigué ou tendu, trois tendances du mental apparaissent ?

La première est que votre mental commence à vaciller entre le passé et le futur. Vous êtes en train de lire, d'effectuer une tâche, de travailler, puis soudain vous voici embarqués à votre insu à ressasser le passé, en ressentant peut-être de la colère, de la nostalgie, des regrets et des remords, ou projeter dans le futur en nourrissant de l'anxiété, de la peur, des attentes ou de l'espoir.
Votre attention n'est plus portée au moment présent qui est le seul qui vaut le coup d'être vécu. Le fameux Ici et Maintenant.
La deuxième, vous vous épuisez et perdez de l'énergie en vous laissant piéger par le d'accord/pas d'accord. Constamment à argumenter sur tout et rien, créant des conflits inutiles et favorisant un manque de communication bienveillante, vous vous affaiblissez et votre mental se disperse. Votre attention diminue et votre faculté à vous concentrer en pâti. 

Et la troisième tendance, c'est de s'agripper au négatif. Si une personne vous fait 10 compliments et une critique désagréable, qu'allez-vous retenir de cette journée passée avec elle ?
Qui n'a pas eu un jour un accident ? Aussi mimine soit-il cela nous est arrivé au moins une fois, une coupure au doigt en cuisinant, une brulure à la main en mettant le plat dans le four, une chute de vélo etc.
Lorsque celui-ci s'est produit, aviez-vous le matin en vous levant, pris votre agenda et noter en gras le jour et l'heure où celui-ci allait se produire ? Non... bien évidemment ! Celui-ci s'est produit, sans l'avoir programmé. Mais pourquoi alors se faire arriver des choses qui ne sont pas bénéfique ? En fait, notre mental n'était pas dans le moment présent. Donc, il ne pouvait pas appréhender pleinement la situation et recevoir l'information qui vous aurez permis de l'éviter. Notre incapacité à maintenir notre mental, notre esprit, dans le moment présent, est le plus grand obstacle à notre capacité à nous concentrer.

Pour développer notre concentration, l'une des clés fondamentales est d'éduquer notre mental à rester dans le moment présent et à se détendre. Plus notre esprit est détendu, plus il se délaisse de l'univers de l'effort, en fait, plus il va gouter les joies du monde du non-effort, et plus il va développer son plein potentiel. Dans le monde du non-effort, le système est détendu et serein, l'accès à notre mémoire se fait plus facilement et notre aptitude à nous concentrer s'aiguise. Cela vous est certainement arrivé de vouloir vous rappeler d'un événement ou du nom d'une personne, et plus vous mettiez de l'effort et de la tension, et moins celui-ci revenez à votre conscience. Au vu de cet échec, vous abandonniez le désir de vous en souvenir, et comme par magie, l'information refaisait surface instantanément. Le lâcher prise vous a permis de vous reconnecter à la mémoire et sans effort, l'information que vous cherchiez désespérément a ressurgi dans votre conscience. Maintenant, comment faire pour développer votre concentration ? Une des solutions est d'accroître votre faculté de se concentrer en entraînant votre mental à être dans l'instant présent. Et pour faciliter le processus, nous allons utiliser deux de nos niveaux d'existence qui sont constamment dans le moment présent : le corps physique et le souffle.

Alors afin que vous transformiez votre désir de développer votre concentration en une réalité au quotidien, je vous propose ces 5 pratiques qui vous seront d'une grande aide ; à pratiquer 21 jours consécutifs. Et si vous êtes assidu vous verrez au fil des jours votre faculté à vous concentrer croître rapidement.

La posture de l'arbre du Qi Qong :

Cette pratique permet de développer l'ancrage et l'attention à maintenir notre esprit dans l'instant présent, facilitant le processus de concentration. 
Chez vous ou dans la nature, debout, comme si vous étiez assis sur le bord d'un tabouret de bar, la colonne bien droite, le coup et la nuque dans le prolongement, la tête droite, vos bras positionnés comme si vous entouriez un arbre de 50 cm de diamètre, le regard fixé sur un point situé 5 à 10 mètres, tenez cette posture 5 minutes les 7 premiers jours, puis augmenter à 10 minutes les 7 jours suivants pour finir à 15 minutes sur les 7 derniers jours.


La posture de l'arbre du yoga :

Dans le yoga, cette posture est très bénéfique lorsque vous désirez développer votre concentration.
Placez le pied droit contre la racine de la cuisse gauche et se tenir debout sur l’autre pied, tel un arbre en terre.
Levez les mains vers le ciel, et joignez vos paumes, comme si vous désiriez vous élancer vers le ciel. Tenez la position 3 à 5 minutes sur chaque jambe.

La position du chien tête en bas :

Pour réaliser cette posture, je vous invite à partir de la position à quatre pattes en faisant attention à vos alignements : les épaules doivent être au-dessus des poignets, les mains bien à plat au sol, en ressentant un ancrage sur toute la superficie de la main et les fesses au-dessus des genoux. Puis, crochetez les orteils dans le sol et à l’expiration, repousser le coccyx vers le ciel. Gardez les bras tendus et si possible les jambes, pendant plusieurs respirations. Tenir la posture le temps que l'inconfort devienne confortable puis jour après jour savourer de plus en plus la posture.

Observer sa respiration :

La respiration est constamment dans le moment présent. 
Assis confortablement, le dos droit, les épaules détendues, sur une chaise ou au sol en tailleur. Portez l'attention sur l'inspiration et l'expiration sans chercher à modifier le rythme respiratoire sur une durée de 5 minutes.
Cette technique très ancienne développe considérablement sur le long terme la concentration. 

Processus de la bougie :

Après le corps et le souffle, focaliser notre attention sur un objet un certain temps, en laissant les pensées passées sans s'y accrocher, accroît notre faculté à se concentrer.
Assis confortablement, le dos droit, les épaules détendues, sur une chaise ou au sol en tailleur. 
Fixez la flamme de la bougie que vous aurez pris soin de placer à 2/3 mètres en face de vous. Maintenez votre attention focalisée sur cette flamme pour une durée de 5 minutes.
 


 
Portrait Stephane Ayrault edimbourg
Stéphane Ayrault, 
Stéphane est expert en Transformational Life Coaching, conférencier international, enseignant en spiritualité, yoga et méditation, et co-fondateur de NatarajSadhana Yoga Studies. Son émission « Sagesse et Société » sur Radio Médecine Douce est une référence en spiritualité.
Il est l'auteur du livre « Les 4 sagesses du Yoga », éditions Leduc.s.
 "Le chemin est long, mais le but est à chaque instant." Sri Sri Ravi Shankar
Nouveau commentaire


Flux RSS des commentaires