Apprendre à s’adapter aux changements

Cet article est un extrait de Passion d'Apprendre Magazine (vous pouvez le télécharger intégralement et gratuitement sur ce lien : https://passiondapprendre.com/Passion_d_Apprendre/m-Magazine-magazine )
Apprendre à s’adapter aux changements  
Pourquoi est-ce si difficile de s’adapter à un changement ? 
 
Parce que tout changement est source… de peur : la peur de l’inconnu. Pour comprendre cette peur qui peut paralyser, explorons le fonctionnement du cerveau.
 
Notre cerveau est composé de 3 parties : le cerveau reptilien, le cerveau limbique et le néocortex. Le cerveau reptilien perçoit le changement comme un danger. Or comme sa fonction est d’assurer notre survie, il nous met en état de stress pour nous alerter de la menace. C’est là qu’entrent en jeu le cerveau limbique et le néocortex. Ils nous dissuadent de passer à l’action car ils interprètent notre émotion de peur de manière à confirmer nos craintes et nos croyances limitantes. Ils vont par exemple se focaliser sur les informations qui viendront valider les pensées dévalorisantes telles que « je ne vais jamais y arriver ».
 
Conclusion : cette mécanique naturelle du cerveau nous invite donc à rester dans l’immobilisme. C’est pourquoi afin de s’adapter au changement plus facilement nous avons besoin d’apprendre à rééduquer notre cerveau. Nous pourrons alors organiser un dialogue lucide et constructif entre les différentes parties du cerveau, néocortex, limbique et reptilien, représentant respectivement la tête, le cœur et le corps.
Comment s’adapter au changement avec plus de facilité et de rapidité ? 
 
Etape 1 : L’acceptation du changement
 La 1ère étape pour s’adapter à un changement immuable, c’est de l’accepter. Comme disait Eckart Tolle « Quoi que vous réserve le présent, acceptez-le comme si vous l’aviez choisi. » Malgré tous nos efforts, nous ne pouvons pas empêcher certaines choses de changer. Alors mieux vaut être prêt à affronter le changement que de nier la réalité.
 
Etape 2 : L’appropriation du changement
 Une fois que nous arrêtons de subir le changement, l’heure est à imaginer une nouvelle vision et des objectifs motivants. Il est temps de se fixer un cap en se demandant : « les choses étant comme elles sont, qu’est-ce que je décide de faire et de devenir ? » C’est une phase de responsabilisation qui permet de reprendre le pouvoir sur la direction de notre vie.
 
Etape 3 : Le pilotage du changement
 Après l’acceptation et l’actualisation de sa vision vient le passage à l’action. Il est important que l’action n’arrive qu’en 3ème position afin de nous laisser le temps de digérer le changement et de nous réorienter dans la bonne direction. C’est paradoxalement en s’autorisant ce temps d’adaptation que nous gagnerons du temps dans l’action. C’est en alignant nos actions à nos nouvelles ambitions que nous transformerons ce changement subi en opportunité choisie. 
Que faites-vous pour apporter des changements positifs dans votre vie ? 
 Pour changer notre vie en profondeur, il est nécessaire de changer ce que nous faisons au quotidien. C’est pourquoi l’instauration et l’actualisation de mes routines sont essentielles pour avancer. Voici quelques pistes utiles pour faciliter vos bonnes habitudes.
 
1)      Faire des petits pas réguliers
 Il est à la fois important de rêver grand et d’agir progressivement. Pour cela, il convient de visualiser votre objectif sur le long terme et de mettre en place de petites étapes simples qui permettront de l’atteindre dans la durée. Ce temps permet au cerveau de s’adapter et de gagner confiance. Rappelez-vous que les petits ruisseaux font les grandes rivières.
 
2)      Être patient.e et indulgent.e
 Il faut entre 21 et 30 jours pour intégrer une nouvelle habitude. Il est donc primordial d'instaurer un rythme que vous puissiez maintenir et qui vous conduira vers votre objectif. Oubliez le sprint et mettez-vous dans la peau d’un marathonien qui a besoin d’économiser ses forces pour arriver à son but final dans les temps.
 
3)      Célébrer les avancées
 Célébrer vos petites comme vos grandes réussites est essentiel pour prendre conscience de vos progrès et rester motivé. Cela permet de reprendre de l’énergie pour le reste du chemin. Vous entretenez alors un vrai cercle vertueux : Célébration => Confiance + Créativité => Réussites => Célébration... Oprah Winfrey disait aussi : « Plus vous célébrez votre vie, plus il y a de choses à célébrer dans la vie. »
CVRQ0IoWUAAN7fI
Rebecca Sfedj,
Accompagne les jeunes entrepreneuses et actrices de changement en quête de sens, de confiance et de liberté à construire une carrière épanouissante, utile aux autres et rémunératrice. Elle est aussi conférencière TEDx et autrice du livre « 10 Etapes pour Prendre la Parole en Public » aux Editions Studyrama.
 
« Donne moi le courage de changer les choses que je peux changer, la sérénité d'accepter celles que je ne peux pas changer, et la sagesse de distinguer entre les deux. » Marc Aurèle
Nouveau commentaire


Flux RSS des commentaires