Comment lutter contre le burn out pendant les études ?

Cet article est un extrait de Passion d'Apprendre Magazine (vous pouvez le télécharger intégralement et gratuitement sur ce lien : https://passiondapprendre.com/Passion_d_Apprendre/m-Magazine-magazine )
Comment lutter contre le burn out pendant les études ?
1)      Comment faire des études peut mener à un burn-out ? 
N’importe quelle activité qu’elle soit issue du monde professionnel, familial ou des études peut amener à vivre un burn-out.
Le burn out, vous en avez surement entendu parler autour de vous, c’est cette maladie que l’on appelle aussi le syndrome d’épuisement (professionnel). Les étudiants eux aussi hélas sont touchés par cette maladie : une mauvaise organisation, une gestion du temps complexe, le manque de sommeil mêlé à une hyper activité mentale et à la charge de travail sont des exemples qui poussent les étudiant(e)s à craquer et à vivre un burn out.
 
2)      Que faire pour éviter cela ? 
Tout est question d’équilibre mais il est quand même complexe de donner des conseils car tout cela se fait en cabinet au cas par cas.
Néanmoins, le premier conseil que je souhaite vous partager c’est de prendre le temps de faire des pauses. Mettre votre corps en pause, au repos, cela veut dire tout mettre en pause : les révisions, le smartphone, les réseaux sociaux... C’est votre moment ressource. Prendre le temps de se poser, de respirer, simplement, en conscience, c’est essentiel pour permettre à votre corps et à votre cerveau de se régénérer et de se libérer de la charge mentale. La sophrologie, la méditation et le yoga sont des accompagnements qui permettent d’installer la détente et de régénérer tout votre corps.
Ensuite, dans le cadre des études, il est important d’avoir une bonne organisation pour ne pas se sentir dépassé et submergé : organisez votre temps au mieux que possible. Gérez vos priorités et surtout, programmez-vous des moments ressources : aller vous balader. Prendre l’air va permettre à votre corps de se remettre en mouvement, de faire circuler l’énergie.
Au mieux, allez dans la nature pour vous décharger de la fatigue et vous recharger au maximum. Dans tous les cas et comme j’aime bien les mémo-techniques rappelez-vous : Overdose = courte pause


Durant toute la période des études, il est important de mettre en priorité le repos, d’avoir une bonne hygiène de vie, un sommeil de qualité et une bonne alimentation.
Votre corps et votre mental seront plus productifs au repos qu’en « surchauffe ».
L’accompagnement avec un professionnel est essentiel pour vous permettre de retrouver confiance, l’équilibre, goût en la vie et la vitalité. N’hésitez pas à consulter votre médecin traitant ou un spécialiste en cas de doute.

3)      Quelles sont les meilleures pratiques quotidiennes pour garder une bonne forme mentale ? 
Pratiquer la méditation au quotidien, que cela soit la méditation guidée ou de pleine conscience, permet de stimuler et réguler vos pensées et votre cerveau. Avec un peu de rigueur, la méditation vous permet de lâcher-prise, rapidement, de réinstaller et retrouver vos pleines capacités.
La cohérence cardiaque est aussi un bon support pour réinstaller le calme rapidement.
Je propose en sophrologie des exercices psychocorporels qui sont faciles à mettre en place au quotidien. Vous pouvez par exemple prendre le temps d’étirer tout votre corps, en commençant par le côté droit : en position assise, levez votre bras vers le haut, tendez bien le bras, étirez tout votre côté droit. Inspirez… Sur la rétention de l’air contractez tous les muscles du côté droit, le visage, et lorsque le besoin d’expirer se fait sentir, relâchez toutes les tensions sur l’expire… Et ramenez votre bras sur votre cuisse. A pratiquer 3 fois de chaque côté en prenant bien le temps d’accueillir se qu’il se passe à l’intérieur de votre coprs.
4)      Un dernier conseil à partager avec nous ? 
Gardez en tête votre objectif de la réussite et lâchez un peu la performance. Essayez de garder le rythme, votre équilibre, et apprenez à dire non aux sollicitations qui viendraient perturber votre nouvelle organisation ! Dire non à l’autre, c’est se dire oui à soi.
 
Ce dric FERRANTE
Cédric- FERRANTE,
Thérapeute spécialisé dans le burn out, sophrologue et énergéticien.
 Après avoir exercé dans le domaine du développement durable, Cédric a choisi de se former à l’accompagnement autour du mieux-être intérieur. Il propose aujourd’hui des séances individuelles et collectives, des soins, en cabinet à Cannes et à distance.
« Le bonheur est une décision. 
Quoi qu’il arrive, prenez la décision d’être heureux » Amma
Nouveau commentaire


Flux RSS des commentaires