Tout est possible...

Cet article est un extrait de Passion d'Apprendre Magazine (vous pouvez le télécharger intégralement et gratuitement sur ce lien : https://passiondapprendre.com/Passion_d_Apprendre/m-Magazine-magazine )
Tout est possible...
Dans l’adversité, nous réagissons tous différemment. Les uns comptent sur leur volonté, les autres préfèrent s’appuyer sur leurs proches ou s’en remettre au destin…Et encore d’autres, font alliance avec la vie...
Et vous, quelle est votre façon de faire face aux défis d’évolution que la vie vous envoi ?
 
En 1997, je rencontre un charmant français au Venezuela, nous tombons amoureux, notre relation est tellement puissante que lorsqu’il doit rentrer en France il me propose de le suivre.
Pour moi c’était le rêve, je trouvais toute cette histoire tellement romantique que j’ai dis OUI sans hésiter.
Quand nous sommes arrivés en France, nous avons d’abord habité 1 an chez ses parents, puis peu à peu toute la dynamique de notre belle relation s’est transformé et a viré au cauchemar. Malgré cette situation difficile, nous avons été marié pendant 5 ans car j’étais non seulement dépendante financièrement de lui mais aussi parce que j’ai passé plusieurs années à me trouver des excuses.
J’étais effrayée d’être dans un pays où je ne maîtrisais pas très bien la langue et où je ne savais pas quoi faire car j’étais avocate mais je ne voyais pas comment exercer ma carrière en France.
Dans cette relation tout n’était que violence, verbale, Physique, psychologique…
Cela a été un moment très dur pour la Femme, la Mère, l’Être humain que je suis.
Au début je me sentais victime, j’avais perdu toute confiance en moi, tout me paraissait compliqué et insurmontable à l’époque.
Je ne voyais que des obstacles mais parallèlement à ça, j’ai commencé à me connecter à mes rêves de jeune fille.
J’avais beaucoup de rêves, ils étaient beaux et lumineux.
Tous m’emmenaient au bonheur mais, la réalité que je vivais ne ressemblait à aucun.
Un jour, une petite lumière s’est allumée en moi, je voulais autre chose. Je n’acceptais pas ce qui paraissait être mon destin.

J’ai décidé de défier mon sort même si je ne savais pas comment faire concrètement, je me suis dit que la vie allait me guider.
J’ai décidé de dire NON à cette vie, je la trouvais trop triste pour mes deux enfants et pour moi. J’aspirais à autre chose pour nous tous.
J’ai décidé de m’en sortir et de poursuivre mes rêves car je ressentais qu’ils étaient possibles.
Le divorce a été aussi douloureux et compliqué que le mariage. J’ai suis passée par des moments économiques très limites, j’ai à plusieurs reprises failli perdre mes enfants mais j’étais déterminée.
J’ai donc pris la décision la plus importante de ma vie et commencé un long travail de guérison de mes blessures. Je ne me voyais plus en victime, je savais que j’avais créé toutes ces situations à partir d’une partie de mes souffrances, des mes croyances et j’ai décidé de les prendre charge.
Des années de galères se sont succédé , malgré les difficultés plus rien n’était pareil, car je me sentais différente à l’intérieur, je m’aimais de plus en plus, je ressentais une énergie, une force incroyable, je reprenais confiance en moi, je me sentais et me savais capable de m’en sortir, de créer mes rêves. Ils ne m’ont jamais quitté.
Puis peu à peu les choses se sont améliorés : mes relations amoureuses étaient de plus en plus respectueuses.
Sur le chemin j’ai retrouvé ma mission d’âme : Je suis devenue à mon tour thérapeute, spécialisée dans la guérison des blessures, des peurs, de l’autosabotage, des croyances limitantes...
Mes accompagnements sont enrichis par mes expériences passées.
Cela fait maintenant 10 ans que j’ai l’honneur d’accompagner plus de 5000 personnes pour guérir de leurs blessures.
Mes finances, un des points de tension de toute ma vie, ce sont elles aussi transformées.
Les clefs de cette transformation ? Sans nul doute le travail sur moi, je n’ai jamais arrêté et cela a porté fruits.
Aujourd’hui, je vis mes rêves de petite fille, je n’ai pas une vie parfaite, loin de là, je vis une VIE, avec tout ce qui cela comporte mais elle n’est plus guidée par la peur, la souffrance, les émotions douloureuses, par les autres…
J’ai réussi à créer un alignement très fort, je vis encore des moments difficiles, mais comme je ne les vis plus comme avant ils ne durent pas très longtemps et quand ils restent, j’ai des outils pour aller les scruter car je sais que chaque difficulté est une invitation pour me connaître, me connecter à moi et aux autres, pour ouvrir mon cœur… Et cela génère beaucoup de paix en moi.
Je suis en train de renouer avec l’émerveillement, l’enchantement, la gratitude. Je trouve que la vie est un voyage merveilleux.
Le 06 mai dernier, j’ai eu 50 ans et je suis tellement curieuse de découvrir les aventures que cette deuxième partie de ma vie me réserve… J’ai envie d’écrire d’autres chapitres du livre de mon existence.
Je souhaite juste finir avec un « Merci la Vie ».

Ana SANDREA Sarah Galvan Photographe 3
 Ana Sandréa,
Thérapeute et coach intuitive. Née au Venezuela, elle vit en France depuis près de vingt ans. Elle maîtrise plusieurs types de thérapie, mais sa spécialité est la guérison des blessures émotionnelles. Elle a fait de son évolution et de celles des autres une passion et une mission. Elle a publié Êtes-vous votre pire ennemi ?, en 2015 aux éditions Lanore « et a publié également un livre et plus tard un jeu des cartes : « Guérir de ses blessures émotionnelles » aux éditions trédaniel. Elle est également la fondatrice du « Sommet de la Conscience

Vous avez des ressources que vous ne soupçonnez pas. Ils sont infiniment plus grands que les défis de vie que vous traversez. Ces défis sont dans votre chemin pour les révéler..."Ana Sandrea
  
Nouveau commentaire


Flux RSS des commentaires